Jeux en ligne : la fin du format Flash

Jeux en ligne : la fin du format Flash

Le 14/12/2015 | Réagissez à cet article 

Pendant longtemps le Flash était quasiment l’unique format pour développer des jeux en ligne. Avec l’avènement des smartphones et de leur bibliothèque d’applications, la domination du Flash est considérablement menacée. Désormais, les joueurs préfèrent utiliser leur smartphone plutôt que de se rendre sur un site internet. De plus, deux nouveaux concurrents sont venus investir les jeux sur navigateur : Unity et HTML 5.

Flash non pris en compte sur iOS

Les applis ont fortement démocratisé les jeux à un plus large public. Il est possible de jouer directement depuis son smartphone ou sa tablette en téléchargent des applis jeux. Elles peuvent être payantes ou gratuites et nécessitent une installation. Cependant, elles ont remplacé les jeux sur navigateurs qui sont de moins en moins joués. En même temps, ces applications sont de meilleures qualités et elles offrent plus de possibilités.

Les formats utilisés pour développer ces applis peuvent être différents. Cependant, le système d’exploitation iOS, présent sur l’iPhone et l’iPad, n’accepte par le format Flash. Pourtant, il possède l’une des plus importantes bibliothèques d’applications avec Android. Les concepteurs doivent donc prendre cet élément en compte. Ils préfèrent de plus en plus des formats comme Unity ou HTML 5 qui sont compatibles sur les navigateurs et sur tous les OS.

Des concurrents multiplateformes

Face à ces nouveaux concurrents multiplateformes que sont HTML 5 et Unity, le format Flash voit donc son avenir s’assombrir. S’il est encore celui qui est le plus utilisé sur les navigateurs web, cette avance pourrait fondre très rapidement. D’ailleurs, en soi les portails de jeux en ligne ont également un avenir plutôt sombre. Ils devraient avoir de plus en plus de difficultés à lutter contre les applications. En plus, le système d’exploitation pour PC Windows propose, dans ses nouvelles versions, des applications similaires à celles sur smartphones et tablettes. Il n’y a donc plus vraiment d’intérêt à se rendre sur des portails de jeu, alors que l’utilisateur peut rapidement télécharger une application qui se révèle plus fonctionnelle, et plus pratique.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères