Cash de la FDJ, pourquoi ça marche ?

Cash de la FDJ, pourquoi ça marche ?

Le 06/01/2014 | Réagissez à cet article 

La Française des Jeux, défend une nouvelle fois, un bilan positif cette année malgré une crise latente. Pour la 2ème année de rang, c’est le jeu de grattage nommé Cash qui est le best-seller de l’opérateur de jeux d’argent hexagonal.

Cash, un jeu qui porte bien son nom pour la FDJ

Non, ce ne sont pas le Millionnaire ou encore le Morpion qui explosent les ventes à la Française des jeux. C’est bien le jeu de grattage Cash qui se taille la part du lion, et ce, largement devant le LOTO et l’Euro Millions, une information qui a de quoi surprendre, surtout ceux qui ne jouent que ponctuellement.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes puisqu’en 2013, ce jeu de grattage a généré un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros. Entre 2012 et 2013, la croissance a été de 14%, uniquement sur le jeu Cash, une embellie au milieu de la tempête, même si la FDJ a connu un bon exercice.

Au total, l’augmentation des ventes a été de 1,8% avec un total de 12,35 milliards d’euros. Notons toutefois qu’entre 2011 et 2012, la croissance a été de 6%. En 2014, même si la conjoncture devrait rester difficile, la FDJ pourra compter sur la Coupe du Monde de football qui se déroulera au Brésil l’été prochain.

Cash, un jeu de grattage efficace

Le jeu de grattage permet de remporter jusqu’à 20 000 euros. Les mises peuvent être de 50 cents, 1 euro ou 2 euros. Le thème graphique reprend celui du Far West, de quoi donner envie aux gratteurs de repartir à la découverte du Grand Ouest. Il faut aligner 3 symboles identiques afin de remporter le gain lié.

Concernant les 900 000 tickets de jeu à 2 euros, 1 seul vous permettra de remporter 20 000 euros, 10 vous permettront de repartir avec 1 000 euros et 50 avec 200 euros, pour ne citer que les gains importants.

Enfin, la FDJ a récemment lancé Happy 2014 et My Million pour séduire les nouveaux joueurs. De même, l’Euro Million verra la naissance d’une formule enrichie dans les semaines à venir.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères