Euro Millions : le partage des gains entre un Irlandais et un Belge

Euro Millions : le partage des gains entre un Irlandais et un Belge

Le 27/06/2013 | Réagissez à cet article 

Suite à 7 tirages sans aucun gagnant, la cagnotte de l’Euro Millions avait atteint la somme extraordinaire de 187 millions d’euros. Lors du tirage de mardi soir, un Irlandais et un Belge se sont partagé ce pactole qui va changer leur vie.

94 millions d’euros chacun

En voilà deux qui vont passer l’été au chaud. En effet, ce Belge et cet Irlandais ont coché les bons numéros lors du dernier tirage de l’Euro Millions. Il s’agit de la deuxième cagnotte la plus importante de l’Euro Millions depuis son lancement. Pour rappel, le gain le plus important a été remporté en août dernier au Royaume-Uni, un soir d’été plus de 190 millions d’euros ont été gagnés. Ce partage des gains est l’occasion parfaite pour mieux comprendre le système de rang lorsque les gagnants sont nombreux.

Le rang 1 et les autres

Concrètement, nos 2 veinards ont remporté des gains de rang 1, c’est-à-dire qu’ils sont les seuls à avoir trouvé la bonne combinaison (numéros + étoiles). Ils se partagent donc la cagnotte promise. Il est important de noter que pour chaque rang, un pourcentage des mises est alloué. Plus le rang est élevé, plus le gain est conséquent. Par exemple, un gagnant de rang 12 gagnera beaucoup moins qu’un gagnant de rang 5 qui lui-même gagnera moins qu’un gagnant de rang 3.

En règle générale, s’il n’y a aucun vainqueur de rang 1, alors le montant est reporté au rang 2. Toutefois, dans le cadre de l’Euro Millions, ce report n’a pas lieu, il faut trouver la combinaison parfaite pour repartir avec la cagnotte promise.

A titre indicatif, en France, il y a en moyenne 1 vainqueur de rang 1 tous les 4 tirages, 5 vainqueurs de rang 2 à chaque tirage, 11 vainqueurs de rang 3, 69 de rang 4, 1250 de rang 5, 2500 de rang 6, etc… Plus le rang est faible, plus le nombre de vainqueurs est important puisqu’ils ont coché un nombre plus faible de numéros gagnants.

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères