Comment va l'équipe FDJ sur le Tour de France ?

Comment va l'équipe FDJ sur le Tour de France ?

Le 20/07/2011 | 1 commentaire(s)

Pour la 15ème année consécutive, les neufs coureurs de l’équipe (William Bonnet, Sandy Casar, Mickael Delage, Arnold Jeannesson, Gianni Meersman, Rémi Pauriol, Anthony Roux, Jérémy Roy et Arthur Vichot) participent au Tour de France 2011. Cette saison, ils affirment chaque jour leur volonté de gagner une étape sur la Grande Boucle.

Un début plein d’espoir pour les coureurs de la FDJ

Le Français Jérémy Roy avait effectué de bons débuts pour cette 98ème édition du Tour de France. En effet, lors de la première étape, il avait mené la course pendant les 20 derniers kilomètres et avait été à quelques pas de remporter le Prix Brandt de la combativité.

A la troisième étape, tout s’annonçait bien pour l’équipe de la FDJ puisque Mickael Delage s’était extirpé du peloton avec quatre autres coureurs concurrents et avait plus de huit minutes d’avance sur celui-ci. Toutefois, le parcours était réservé aux sprinteurs et il n’a pas su conserver son avantage.

A la quatrième étape, qui menait à Mûr-de-Bretagne, Jérémy Roy s’était encore fait remarquer par sa deuxième échappée, attirant ainsi la frayeur du cycliste Philippe Gilbert. Il n’a cependant pas conservé ce rythme toute la course.

La fatigue commençait à se faire ressentir à partir de la cinquième étape

Bien que l’équipe de la FDJ testait la cryothérapie (récupération en plongeant le corps dans le froid), une technique plus audacieuse pour combattre la fatigue, l’équipe montrait une baisse de régime à partir de la 5ème étape. Jérémy Roy avait insisté dans cette course, ayant une minute d’avance sur le peloton. Il sera repris aux 3.000 mètres. L’équipe de la FDJ fera néanmoins une belle prestation avec William Bonnet qui se placera à la 8ème place dans le classement de l’étape.

A la septième étape, le cycliste Rémi Pauriol a été contraint d’abandonner le Tour car il s’était fracturé la clavicule droite en chutant à 35 km de l’arrivée. Les coureurs Mickael Delage et Gianni Meersman ont quant à eu participé à l’échappé mais n’ont pas réussi à briller. Enfin, William Bonnet avait terminé à la 5ème place suite au sprint massif. Les performances de l’équipe sont alors en demi-teinte, comme le souligne William Bonnet qui avouait que les exploits de l’équipe étaient « correct, mais on veut accrocher une étape, ça changerait tellement de choses ». C’est chose faite puisqu’à la 8ème étape, Arnold Jeannesson s’était placé à la troisième position du classement du meilleur jeune et Anthony Roux était classé en quatrième position du classement de la montagne.

Pour la 9ème étape, Sandy Casar était le cycliste vainqueur au classement des points avec 20 points. Arnold Jeannesson, par sa persévérance, s’était placé en troisième position pour le maillot blanc, lors de la 10ème étape. A la suite de la onzième étape, le français Mickael Delage montrait que les efforts fournis n’étaient pas à la hauteur des meilleurs cyclistes de ce tour : « Aujourd'hui, nous avons encore beaucoup tenté, malheureusement l'effort n'a pas été récompensé. Nous réessayerons demain en prenant une fois de plus part à l'échappée. Car quand je vois toutes ces chutes, je suis bien content d'être parmi les premiers du peloton ».

Les joueurs de la FDJ se reprennent

A la suite de la 12ème étape, le Français Arnold Jeannesson a reçu le maillot du meilleur jeune et a terminé à la 13ème place du classement général. Cette performance était aussi surprenante qu’agréable : « J'ai fait une bonne première semaine, j'étais un peu surpris d'être à ce niveau là même si je savais que j'arrivais sur un pic de forme. De là à faire une telle performance sur une étape de montagne du Tour, je n'y croyais pas tellement. Aujourd'hui ça s'est bien passé, on verra demain si je peux encore suivre les meilleurs ».

A la 13ème étape, le vaillant Jérémy Roy est arrivé troisième de l’étape. Il avait effectué une excellente course jusqu’à la fin. C’est seulement à quelques kilomètres avant l’arrivée qu’une bosse avait permis au cycliste Hushovd de le dépasser et à David Moncoutié d’arriver en seconde position.

Une étape douloureuse pour l’équipe

Lors de la 14ème étape, William Bonnet a dû abandonner la course suite à des douleurs au genou. Jérémy Roy a perdu dans la même étape le maillot à pois et Arnold Jeannesson a quant à lui perdu le maillot blanc. Pour cette 15ème étape, Jérémy Roy se place en 3ème position dans le classement pour le maillot blanc à pois rouges.

Vos réactions (1)
Alain fau, le 25/06/2012

je voudrai participer à l'étape du 20 juillet Blagnac/brive SVP me faire parvenir une invitation pour deux personnes,au chapiteau FDJ, mon équipe préférée. remerciements à toute l'équipe


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères