«Pour gagner sa vie aux paris sportifs, il faut être armé pour prendre des coups»

«Pour gagner sa vie aux paris sportifs, il faut être armé pour prendre des coups»

 Par Chris, parieur en ligne, le 04/01/2010 | 16 commentaires

Nous avons interviewé un bon parieur qui nous parle avec humour de son expérience. Selon l’AFP, c’est plus de 200 millions d’euros qui seront misés par les Français pendant la prochaine coupe du monde. Peut-on gagner sa vie en pariant ?

Kuzeo : « Bonjour. Quand as-tu commencé les paris sportifs ? Sur quoi paries-tu et te considères-tu comme un parieur professionnel ? »

"Chris" : Bonjour. J’ai commencé les paris sportifs fin 2006. J’ai été très mauvais pendant plusieurs mois, accumulant les défaites et surtout en voulant remiser tout de suite sans trop réfléchir. Je me souviens qu’en mars 2007, j’ai accumulé 19 mauvais paris d’affilé ! J’ai été un très bon client pour les bookmakers :-)… Puis j’ai commencé à changer ma manière de jeu.

Je n’aime pas trop le terme de « parieur professionnel », cela ne veut rien dire. La logique n’étant pas un critère déterminant pour gagner de l’argent aux paris sportifs, je ne suis pas un professionnel. Qui peut prétendre l’être ? Si ce que vous entendez par là, c’est de savoir s’ils constituent une bonne source de revenu, oui c’est le cas. Mais je suis avant tout un passionné de sport et j’ai une autre activité à mi-temps dans le monde du sport.

Le foot et le tennis sont les seuls sports sur lesquels je parie, principalement sur BetClic, sur lequel j’ai mes habitudes. Je pense qu’il est préférable de se concentrer sur peu de championnats et de tournois, il y a tellement de compétions et de facteurs à prendre en compte qu’il faudrait que j’embauche quelqu’un pour me faire des fiches avant chaque évènement ! Plus sérieusement, j’essaye de me cantonner à une certaine logique et à ces 2 sports pour optimiser mes gains, pouvoir suivre les statistiques des équipes et des joueurs plus facilement et avoir plus de légitimité lorsque je place un pari.

« A quoi ressemble une de vos journées types aujourd’hui ? De quoi avez-vous besoin ? »

Mes investissements se limitent à un abonnement à l’Equipe, un ordinateur et des capsules de café Nespresso :-) ! Après un bon bol de café, je fais le tour du web sur des blogs qui traitent des résultats de façon décalée et des forums, surtout sur le foot. Je lis l’Equipe car je trouve les articles mieux construits sur le format papier que sur le net et cela me fait une bonne base pour le matin. Quelques rares émissions de sport à la télévision aussi (pas Téléfoot, mais les vraies analyses) et puis j'aime bien écouter les polémiques sur RMC Info, que ce soit Luis Fernandez ou l'After Foot… Je crois qu’il est important de ne pas seulement regarder les résultats à venir, mais aussi les scores passés et si j’ai parié dessus et perdu, cela m’aide à voir mes erreurs.

Ce qui est frustrant, c’est qu’il n’y a pas de règles, on peut optimiser ses chances au maximum, pas garantir un succès. L’adrénaline est forte, c’est ce que j’aime et je traite mes « bets » avec sérieux et humilité. Du moins, j’essaye d’être calme et de réfléchir avant d’investir mon argent. Il m’arrive de ne pas parier certaines journées. Ce n’est pas une science exacte, rien ne sert de « jouer pour jouer ». Par contre, certains jours, je place une vingtaine de paris, cela dépend de beaucoup de choses…

« Des cotes ? »

Par forcément justement. Je crois que l’erreur de la plupart des parieurs, et moi le premier au début d’ailleurs, est de regarder les cotes et choisir un résultat en fonction de celles-ci. J’espère que ceux qui utilisent les comparateurs de cotes ne sont pas trop obnubilés par le niveau de ces cotes. Il faut choisir un résultat parce qu’on l’a travaillé, pas parce que le gain peut-être important. Les cotes des books sont justement là pour inciter les gens à parier. Il ne faut pas les regarder, autant que cela est possible même si la tentation est grande. En revanche, une fois qu’une décision d’un résultat ou d’un score exacte est prise, il peut être bon d’avoir des comptes chez plusieurs bookmakers. Personnellement, en plus de BetClic, je suis inscrit sur Unibet et Bwin, dans l’intérêt de choisir les meilleurs cotes sur les évènements.  Les écarts ne sont jamais très éloignés mais bon… de toute façon je ne les regarde qu’à la toute fin.

« Quels sont tes conseils et astuces pour parier ? Peut-on savoir à combien s’élèvent tes revenus ? »

Je pense qu’il faut s’investir et surtout gérer ses gains aux paris sportifs avec prudence. Une vraie comptabilité ! Bien sûr, on peut tout faire à l’instinct et ne pas se soucier de sa bankroll, c’est ce que je faisais au début mais je ne le conseille pas, encore que certains avec qui je discute et qui sont devenus des amis marchent comme ça et arrivent à de belles sommes positives chaque mois. Chacun sa méthode, il n’y a pas de règle. Mais moi je pense qu’il n’y a pas souvent de miracle, c’est comme tout. Avant, je gagnais 40 euros, j’en perdais 20, j’en regagnais 10 puis en perdais 50. Aujourd’hui, j’ai un pourcentage de mes gains que je réinvestis le lendemain, le reste est conservé. A part des coups de folie que je m’accorde de temps en temps, je n’ai jamais misé plus de 550 euros sur un résultat, avec une cote à 1,23 que j’ai remporté (NDLR : 126,50 € de profit).

Certaines de mes journées sont positives, d’autres négatives. En 2007, j’ai fini l’année avec des gains qui ont compensé mes pertes. En 2008, j’ai fait un bénéfice de 13 256 € et 11 302 € en 2009, en finissant l’année moins bien que je ne l’avais commencé. Les 6 premiers mois ont été excellents.

Pour ce qui est des types de paris, je conseille le live betting. Je m’y suis mis récemment et n’en fait pas beaucoup, mais si vous sentez le sport et la psychologie d’un match, ça peut être intéressant. Je suis en revanche complètement contre les paris sportifs longtemps à l’avance, c’est pour mon cas quasiment que des pertes, j’ai arrêté.

« Quelles sont tes plus gros gains et pertes ? »

En pari simple, mon plus gros gain s’élève à 620 euros. En combiné, c’est là que c’est bien plus intéressant puisque les cotes se multiplient. Bien sûr, le pari est plus risqué puisqu’il faut que tous les résultats soient justes. Mais en misant 10 euros sur 4-5 matchs à des cotes entre 1,5 et 3, on peut vite arriver à des gains de 200 euros environ. Sur un combiné de 3 matchs, j’ai empoché près de 1 000 euros en 2008. Mais l’essentiel de mes paris reste des paris simples bien étudiés pour des mises aux alentours de 40 euros.

J’ai perdu une fois 380 euros sur un seul pari, la cote n’était pourtant pas très haute…

« Comment gère-t-on la pression ? »

Cela demande un investissement incroyable. Le psychisme est constamment en action. Je ne dirai pas que c’est une activité intellectuelle bien sûr, mais le mental est primordial. Un peu comme au tennis, il faut être armé pour prendre des coups et se remettre de sévères défaites.

Je crois que cela est vrai dans d’autres jeux d’argent, comme le poker par exemple. Les probabilités sont importantes au poker par exemple, mais elles ne suffisent pas à elles seules à définir une vérité. En fait, ce sont les jeux où le hasard a une place importante mais n’est pas le seul facteur. Il est un des éléments qui font que ça peut être rageant et agaçant, à s’en mordre les doigts parfois !

Je ne recommande jamais à des amis ou de la famille qui jouent pour s’amuser de s’investir plus pour en faire leur activité principale ou miser d’avantage. Il faut quand même être armé pour prendre des coups. Perdre par exemple 100 euros sur un pari, c’est dur et on ne s’habitue jamais à ce genre de « bad beat » du pari sportif. Surtout si un but arrive dans les dernières secondes, comme le match de foot Chelsea-Barcelone de l’année dernière (NDLR : ½ finale retour de la ligue des Champions le 6 mai 2009, 1-1) où le Barça a égalisé par Iniesta à la 93ème minute. Je n’avais pas parié sur ce match car quelque soit les cotes, je considère ces matchs comme de véritables 50/50. Mais sur les forums le lendemain, certains parieurs étaient dépités !

« Merci pour vos réponses ! »

Merci à vous et bravo pour Kuzeo que je suis régulièrement par flux RSS, continuez à nous informer !

Vos réactions (16)
Sergent77, le 07/07/2016

Tres bonne analyse pour nous les debutants


Steeve, le 08/02/2016

Bonjour à tous personnellement j ai commencé a parier il y a trois mois sur betclic en mettant 1000 euros.je n ai pas du tout votre stratégie je ne parie que sur psg au football et ça fonctionne très bien.au début je laissais mon argent fructifier et depuis 2 semaines j ai laissé 5000 euros sur mon compte joueur et je ma suis déjà verse 7000 euros sur mon compte courant c pour ça que je ne trouve pas que vos Ortiz s bénéfices soient interessants


Astuceweb, le 29/03/2015

Vous pensez-vous qu’il suffit de connaitre un championnat par cœur, les joueurs sur le bout des doigts pour gagner vos paris sportifs. Mais en réalité, cela ne suffit pour gagner vos paris.


Absr, le 12/07/2014

quelle somme touche t on quand des cotes ont baissees ce qui est sur le ticket ou moins


Nzala, le 24/01/2014

Ce témoignage est vrai,avant de jouer il faut bien analysé les deux Equipes,ne soyez pas fana .mais chercher a deviné comment sera le score même en 55pourça.voir le classement ,voir l historique, choisir les équipe sérieux qui gagne tjrs ,comme Barça ,Roma,Juve,Real Ma. drid,psg,Bayern Munich,+_6 ou 7 vs miser même 10eur .bonne chance.


Kurzawski, le 09/12/2012

Salut , je pense que l'interview est juste ... Je gagne de l'argent sur les Paris et ça depuis plus de deux ans .. Et hasard oui pas j'arrive sensiblement à de mêmes bénéfices net à l'année... Je suis d'accord sur le faîte qu'il ne faut pas jouer sur la côte fixé mais sur l'analyse des matchs que l'on fait ... J'ai beaucoup perdu comme beaucoup... Le secret : ne pas jouer pour jouer et avoir l'adrénaline ... Mais jouer pour gagner... Une nuance très importante... Après pour moi c'est simple je ne joue que des matches de hand, rugby, hochey... Très peu de match nul donc probalité de gagner plus grande...je ne joue pas plus de 10 % de mes gains... Je ne joue que des matches ou j'ai l'intime conviction que je vais gagner ... Les cotes tournent autour de 1,05 à 1, 35... Plus rarement 1,5 ... Alors oui on peu gagner... Beaucoup diront que je suis mytho... j'ai la conscience pour moi... Je voulais juste partager quelques astuces...


Lepapounet51, le 30/10/2012

merci du conseil mais je tiens comte des analyses et classements et cotes ce qui permet d avoir des benefices reguliers


Nsotha roland, le 07/08/2012

comment parier sur un match en se basant sur les cotes?


Jfe, le 11/01/2012

Le texte de ce prétendu parieur professionnel est un piège à gogo. Ne pas tenir compte des cotes pour parier est stupide : un résultat n'est jamais sûr; dans un match A contre B, si on estime que A à 60 % de chance de gagner, 20 % pour nul et 20 % pour B, alors, jouer A gagnant à une côte de 1.5, c'est une mauvaise idée, car selon nos propres calculs pour une mise de 1, on estime à 0.9 le gain moyen (sur le long terme, si on fait systématiquement cela, on va gagner dans 60 % des cas, 1.5 fois sa mise, donc 0.9 par mise de 1 : c'est la perte assurée sur le long terme). Par contre si le nul est à 10 contre 1, il faut jouer le nul, puisque si on a bien évalué le "20% de proba pour le nul", sur le long terme pour une mise de 1, on gagne 2, en moyenne. En fait, la méthode évoquée par l'individu en question, à savoir miser sur le score "le plus vraisemblable", est une mauvaise méthode, qui mène fatalement à la faillite à long terme. Donc la leçon est la suivante : n'essayez pas de deviner qui va gagner, mais, qu'elle est la proba pour que A gagne, Nul, B gagne; puis choisissez votre pari en fonction des côtes. Misez peu (et même mieux, ne misez pas); regardez si votre stratégie marche; si après 100 paris (ou 100 essais, à blanc) vous êtes dans les positifs, pariez, sinon, repensez votre méthode pour évaluer les probas de gain. Pariez peu à chaque fois (5% au plus de votre ligne de crédit que vous consacrez au pari, sur un match); et si ça ne marche pas, modifiez votre façon d'évaluer les probas, et surtout, arrêtez si ça ne marche pas (et continuez à blanc, jusqu'à la découverte de la bonne méthode). Si vous misez 20% de votre ligne de crédit sur un seul match, après 5 pertes successives (qui finiront nécessairement par arriver si vous jouez longtemps), que vous reste-t-il ? Par contre, à 3%, vous pouvez encaisser une baisse de forme assez longue, sans perdre ce que vous avez, ou ce que vous avez amassé.


Grivalliers, le 04/10/2010

gagner sur le long terme sur betclic , unibet et autres, impossible, la raison est simple , ces books vous limite a partir d une certaine somme gagné environ 2000,3000 donc j ai des doutes sur cet interview. pour les connaisseur , seul le betexchange permet de gagner sur le long terme mais avec la loi ARJEL ,interdit en france .


Obre , le 15/09/2010

tres bon article..mais question bete surement, tu en fais apparament ton activite principale, alors que marque tu comme profession quand tu remplis des documents administratifs,?


Comba, le 08/05/2010

en lisant ton article j'ai vraiment cru m'y retrouver. Tu as du sang froid dans les veines et c'est ce qu'il faut pour gagner de l'argent dans les paris en ligne. perso j'ai 2, 3 techniques qui ont demandées quelques mois de réglages afin de miser intelligent. Je ne conseille pas à mon entourage de s'y mettre car la plupart des gens se laissent emporter par leur sentiments et perdent de l'argent au final. En effet cela demande d avoir une certaine psychologie des matches, de ne pas se disperser et connaître un minimum son sujet(perso foot et rugby)... un conseil avant de vous quitter: ne cherchez pas forcément les grosses côtes et jouer en live est de préférence un bon début... Et ne misez surtout jamais gros si vous commencez... Bonne chance! fab


Gastasse, le 28/04/2010

Salut ! Tout d'abord félicitation pour cette interview, vraiment très enrichissante et bien mené ! Elle m'a cependant laissé un peu sur ma faim, puisque j'aurais aimé qu'il nous file quelques tuyau tout simple comme les forums qu'il fréquente... Il y'en a tellement de nos jours qu'il est rare de trouver la "bonne communauté". Encore merci !


Shiryu1980, le 09/03/2010

ça ne serait pas notre super parieur d'RMC .... ?


Kev, le 07/01/2010

Et merci a l'interview qui justifie en quelque sorte les liens de parrainage !


Jean-damien, le 05/01/2010

Super témoignage, merci à toi ! :) J-D


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères