Team Pro Partouche Poker : regards croisés avec Ondine et Margaux

Team Pro Partouche Poker : regards croisés avec Ondine et Margaux

 Par Ondine MONNANTEUIL et Margaux PONNELLE, Partouche.fr, le 24/05/2012 | Réagissez à cet article 

Regard « vert pétillant » chez Ondine Monnanteuil, regard « sombre envoûtant » chez Margaux Ponnelle. Très complices dans la vie, les deux Team Pro Ladies Partouche restent plutôt discrètes avec la Presse. Les deux « Teammate », comme elles aiment s’appeler, se livrent  en exclusivité pour KUZEO sur leur parcours de joueuse en tant qu’Ambassadrice du site Partouche Poker. Exclusif !

KUZEO : « Bonjour à vous deux ! Comment a débuté l’aventure poker pour vous ? Qu’est ce qui vous plaît dans ce jeu ? »

Ondine Monnanteuil (à droite sur la photo) : J’ai découvert le poker avec mon ancien compagnon il y a 5 ans de ça. A l’époque il jouait énormément en Omaha. Etant de tempérament assez curieuse, et passionnée de jeux en tout genre depuis toute petite, il n’a fallu qu’un pas pour que je tombe sous le charme de ce jeu venu tout droit d’outre Atlantique. J’ai donc naturellement plongé dans l’univers du poker en ligne pour apprendre, tout en participant à des parties entre amis. J’aime l’aspect ludique et convivial du poker, même si aujourd’hui je l’appréhende de façon professionnelle. Le fait de pouvoir en vivre est encore plus motivant.

Margaux Ponnelle (à gauche sur la photo) : C’est un ami qui m’a fait découvrir le Hold’em en 2008. A cette époque, tout est allé très vite puisque quelques semaines plus tard je participais à l’une des toutes premières émissions de télé réalité française sur le poker. Je regrette encore de ne pas avoir eu plus de maturité et d’expérience du jeu lors de cette émission, mais ça a été un élément déclencheur pour ce qui allait devenir une véritable passion pour moi. Je disposais quand même de quelques armes, puisque mon père m’a transmis sa passion pour le jeu, et surtout l’envie de gagner, quelque soit le jeu. Le poker est un jeu infiniment passionnant parce que facile, et complexe à la fois. L’adrénaline qu’il provoque chez moi n’a aucun pareil !

« Avez-vous une vision du poker féminin ? Le poker vous rend il plus féminine ou masculine ? »

O.M : Comme beaucoup de joueuses de poker, je ne suis pas très fan du poker entre filles. C’est certainement une manière d’apprendre le poker et de passer de très bons moments entre nous. En revanche, je préfèrerai toujours affronter d’autres filles dans le cadre d’un tournoi classique ou le niveau général me force à jouer mon meilleur poker et a continuellement apprendre de mes erreurs. D’ailleurs, dès que je joue un gros coup à table, je ne peux m’empêcher d’en discuter avec mes amis dès que j’en ai le temps durant le tournoi. C’est un véritable rituel obsessionnel. A part ça, le poker n’a jamais changé quoi que ce soit dans mon caractère et ma manière d’être.

M.P : Comme l’a dit Ondine, jouer entre filles a quelques vertues, mais ça n’est pas encore un poker très exaltant. Trop de filles tue les filles (rires). Le poker se démocratise et c’est très bien, mais ça reste un jeu d’hommes à la base. La venue de femmes sur le circuit pro depuis quelques années est vraiment un plus, mais il faut reconnaitre que le niveau général des hommes dispose de pas mal d’avance sur le niveau général des femmes. Néanmoins, il existe d’ores et déjà de grandes championnes qui ont su démontrer une forme de talent dans ce jeu … la voie est ouverte. Le poker m’a possiblement rendue un peu plus masculine sur les tables. Il m’arrive de prêter attention à mes tenues lorsque j’ai un tournoi à jouer. Ca n’est pas forcement utile en soit, mais ça me conforte dans l’idée que je renvoie (peut être ?) une image plus crédible aux yeux de certains. C’est ça de moins à penser à la table, de façon à être vraiment focus sur tout ce qui se passe dans le jeu.

« Pensez-vous qu’il existe un jeu de séduction à la table ? »

M.P : Oui. Le poker est un jeu de chasse à l’information. Envoyer de mauvaises informations, ou tenter d’en glaner vis-à-vis de joueurs sensibles fait partie du jeu. Un regard, ou des sourires, peuvent parfois être des armes contre certains joueurs. D’autres restent totalement insensibles, d’autres deviennent sur-agressif. On s’adapte …

O.M : Il m’arrive aussi de jouer de séduction lorsque les adversaires s’y prêtent.  Naturellement j’aime la fibre sociable des gens et les atmosphères détendues. Jouer de séduction pour susciter  une telle atmosphère me permet déjà de jouer à l’aise dans un cadre que j’affectionne. Il m’arrive aussi d’en jouer ou d’en profiter face à certains joueurs parfois trop sensibles à ces à cotés. Dans d’autres cas, des adaptations rapides doivent êtres effectués lorsque certains joueurs exacerbent leur coté agressif parce que je suis une femme. Plus que de séduction, le poker est un jeu d’image, mais surtout d’adaptation.

« A quoi ressemble votre quotidien de joueuse de poker ?  Quid, si tout s’arrête demain ? »

O.M : Malgré mon statut Pro, j’essaye de préserver une certaine forme de fraicheur en ne jouant que lorsque j’en ai envie. Ca n’est pas toujours le cas, mais ça l’est très souvent. Je fais généralement les tournois du soir sur Partouche Poker. Le reste du temps je profite de la liberté qui m’est donnée dans mon emploi du temps pour voir mes amis, faire du sport, lire, travailler mon jeu … Si le poker s’arrête demain, j’essayerai de me reconvertir dans l’univers du poker, ou de l’événementiel. Pouvoir mettre mes études de lettres au service du poker me plairait énormément.

M.P : J’ai un coté assez casanier à vrai dire (rires). Je joue pratiquement tous les jours en cash game en début d’après midi. Le soir je fais des tournois sur Partouche.fr. Le reste du temps, je dois avouer que je profite de ma liberté pleinement. J’adore voyager donc, je le fais dès que je le peux, sinon je profite de mes amis au maximum. Pour autant, si le poker s’arrête demain, je suis prête à reprendre mes études de Commerce, ou pourquoi pas tenter quelque chose dans l’audiovisuel. Ou monter une affaire avec Ondine (rires).

« Comment qualifieriez-vous votre jeu ? Quels sont les points que vous travaillez ? »

M.P : Mon jeu naturel est plutôt conservateur, « tight is right » ! Pour autant, le poker est fait d’adaptations stratégiques, je n’ai aucun souci pour ouvrir mon jeu quand les circonstances l’imposent. Le travail perpétuel sur son jeu fait parti du quotidien des joueurs de poker Pro. J’effectue parfois ce travail avec certains de mes amis qui sont eux aussi joueurs de poker, ce qui me permet de continuellement  retravailler les fondamentaux du poker, et des concepts plus avancés pour ne pas rester sur des acquis, et surtout continuer de progresser.

En live, je ne peux m’empêcher de discuter de  tous les gros coups que je joue (perdants ou gagnants) pour continuer de perfectionner mon jeu. Les gens l’oublient peut être, mais il existe aussi une certaine forme d’obligation de résultats du fait de notre statut Pro, elle joue probablement dans certains coups, j’en ai conscience et travaille dessus pour arriver à m’extraire de toute forme de pression. Mon objectif constant est de pratiquer le jeu le plus optimum qui soit.

O.M : Je pense avoir par nature un jeu un peu plus large que Margaux, sans pour autant faire n’importe quoi. Je n’ai pas de style de jeu à proprement parler, je m’adapte à la table. Coté travail, c’est avec mes amis qui sont eux aussi joueurs de poker que j’effectue le travail de fond. Avec Margaux, nous avons la chance de côtoyer de très bons joueurs, et de pouvoir discuter avec eux. C’est toujours très enrichissant au niveau stratégique et technique, c’est une forme de coaching. Multiplier les sessions de jeu pour accumuler de l’expérience, et regarder jouer les bons joueurs est essentiel à mes yeux pour progresser.

« Selon vous, est-ce notre nature qui se révèle dans le poker, ou bien le contraire ? »

O.M : Inévitablement ma nature qui se révèle dans le poker. Celui qui me voit jouer me connait !

M.P : Pour moi, c’est plutôt le poker qui révèle ma nature. Je me surprends à être agressive dans le jeu, chose que je ne suis absolument pas dans la vie au quotidien, mais que je me plais à découvrir.

« Quels conseils donneriez-vous à un joueur débutant ? »

O.M et M.P: Avoir une bonne gestion de bankroll, regarder et discuter avec les bons joueurs de poker lorsque l’occasion se présente. Réfléchir sur son jeu pour progresser, et surtout prendre du plaisir à jouer, c’est essentiel !

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères