«Au Poker Gammon, tout le monde a sa chance»

«Au Poker Gammon, tout le monde a sa chance»

 Par Emmanuel David, Poker Gammon, le 24/10/2011 | 2 commentaires

Vous connaissez le poker… et le Backgammon ? A l’occasion des « Jeux de l’Esprit » qui se tiendront à Avignon, le « Poker Gammon » fera sa sortie officielle le 28 octobre.

Emmanuel David, joueur expérimenté et designer spécialisé dans la création de tables de Backgammon, nous parle de la création de son nouveau jeu d’argent, le Poker Gammon, qui réunit sous un même format l’adrénaline du poker et la stratégie du Backgammon.

KUZEO : « D’où est partie cette idée du Poker Gammon ? »

Emmanuel David : Je suis un passionné. Suite à un évènement personnel, j’ai décidé de m’investir trois ans durant au sein du monde du Backgammon. J’ai réalisé et vendu des Backgammons d’art, rendu visite à des collectionneurs, participé à des tournois et au championnat du monde 2009 ou j’ai été éliminé aux portes des 1/4 finales, joué sur les plages de St Tropez, observé toutes les fédérations, étudié la population des joueurs, exposé ma pièce maîtresse à New York et joué en moyenne deux heures par jour sur internet. Je connais tous les sites, actuellement je joue sur SKILL7, et j’ai également fait le tour de tous les sites de poker en ligne.

La synthèse de cette démarche qui couvre l’ensemble des horizons et son histoire depuis 20 ans m’a poussé à vouloir créer le Poker Gammon. J’ai vu des gens laisser leur voiture sur une partie de Backgammon autour d’un verre, c’est un jeu d’argent. En tournoi, les organisateurs, contrairement au poker, proposent des tournois secondaires voire de niveau trois, diluant ainsi les gains ! Un champion du monde de Backgammon, sur 5 jours de tournoi, prend 60.000€, il n’y a pas assez d’inscrits et une formule qui ne permet pas à un grand nombre de vouloir participer et de pouvoir gagner.

« Comment faire en sorte que les joueurs de poker soient séduits ? »

Le fait d’intégrer la notion du poker avec un pot de 75 jetons, et de pouvoir gérer la mise comme au Texas Hold’em permettra à beaucoup plus de gens de tenter leur chance et de battre des joueurs de la communauté. Je suis un pur produit internet, je n’ai pas à rougir de mes résultats, les bad beat existent au Backgammon, j’en ai vécu un au championnat du monde puisque je menais 20/10 et je me suis fait sortir par un adorable iranien, 20/22… Ces deux jeux sont très proches, l’un est médiatique et l’autre moins. Au Poker Gammon, tout le monde a sa chance.

« Quelles sont les règles exactes de ce nouveau jeu d’argent ? »

Par rapport aux règles du Backgammon, il y a plusieurs différences notables :

  • Plus de videau.
  • Chaque joueur a trois séries de 25 jetons de poker, chaque série ayant une valeur précise : 25 jetons d’une série de valeur 10, 25 de valeur 50 et 25 de valeur 100.
  1. Mise de départ : chaque joueur pose sur son tapis prévu à cet effet une blind correspondant à un jeton de poker d’une valeur de 10.
  2. Augmentation des blinds à 50 au bout de 15 minutes (minuteur ou montre).
  3. Augmentation des blinds à 100 au bout de 30 minutes. Et ainsi de suite (x2) toutes les 15 minutes.
  4. Une fois la blind mise, les joueurs lancent les dés. Si les dés sont identiques lors du lancé de départ, pas de doublage de la blind.
  5. Le plus gros dé joue la combinaison et la partie commence.
  6. A chaque fois, avant de lancer les dés, un joueur peut miser ce qu’il veut. L’autre joueur peut suivre, se coucher, ou relancer.
  • La relance doit être au minimum deux fois la mise proposée.
  • La relance peut être dite all in à savoir tous ses jetons.

Dans le cas où il se couche, l’autre joueur remporte les montants posés sur les deux tapis. A chaque lancé de dés et à tout moment de la partie, chacun des joueurs à qui c’est le tour de jouer peut miser. Quatre termes bien connus des joueurs de poker : suivre, relancer (raise), all-in, ou se coucher.

« Quel est le public visé ? »

La communauté de joueurs de Backgammon est clairement identifiée. Si elle se suffisait à elle-même on le saurait, l’objectif est donc bien évidemment d’attirer les joueurs de poker à un format qui permette de grossir les rangs de futurs tournois sous l’appellation « Poker Gammon » afin d’attirer une communauté plus large que celle d’aujourd’hui.

« Comment va-t-on pouvoir jouer au Poker Gammon ? Et où ? Prévoyez-vous un site où il sera possible d’y jouer gratuitement ? »

Ceci est une bonne question, plus la sortie du Poker Gammon approche et plus on me la pose, mon rôle est d’offrir un format de jeux, les règles et une collection ! Ceci est une passion, un loisir, même si « Poker Gammon » est une marque déposée, ce n’est pas mon activité principale… La patience est un métier, je vais tout naturellement faire évoluer les choses en fonction des opportunités qui se présenteront et du sérieux des gens qui se manifesteront ou pas.

Le Poker Gammon modifie en rien le jeu, sa stratégie, il remplace une variable vieillissante, le videau introduit en 1920, par un concept qui a fait ses preuves : les jetons de poker sous le format du Texas Hold’em.

« L’objectif à terme est-il que le Poker Gammon devienne une variante connue du poker, à laquelle il sera possible de jouer sur des sites de poker agréés par l’ARJEL ? »

Les médias traditionnels évoluent, internet monte ses propres programmes, voir un jour une salle de 500 boards de Poker Gammon et 1.000 joueurs, voire un tournoi en double puisque la taille du board le permet, soit 500 boards et 2.000 joueurs, c’est réalisable. Si cela est possible, le Poker Gammon deviendra alors une variante du poker. Pour cela il faut qu’il existe, c’est chose faite et souhaitons-lui bonne chance !

« Justement, que pensez-vous de la législation actuelle sur le poker en ligne en France ? »

Cette question relève plus d'un contexte politique, chose sur laquelle il m'est difficile de débattre. En tant que citoyen et en période de crise économique, il est sûr que 3 millions de joueurs en ligne dont une grande partie sont des joueurs de poker, cela représente une manne financière importante.

Me considérant avant tout comme un citoyen du monde, il serait temps et de bon ton que cette décision soit collégiale au niveau européen. Je fais confiance à nos élus pour trouver une solution qui satisfasse à la fois les sites, les joueurs, la recette fiscale et que tout le monde participe à sa juste mesure à la période difficile que nous traversons... Lorsqu’on joue, il y a un vainqueur et un perdant, il faut qu'ils se quittent en se serrant la main. Le passé on ne le rattrapera jamais, le futur nous appartient, il suffit de prendre une décision juste et équitable.

Vos réactions (2)
Daniel berardo, le 30/10/2011

j'ai eu le plaisir de faire quelques parties avec Emmanuel David, c'est un virtuose. Ça va très vite et on se rends compte à la fin de la différence avec le videau. Attention de ne pas se laisser griser soyons modestes devant le hasard des dés ( pour freiner mes ardeurs je considère que les jetons sont en € (10,50,100),ça calme :-). son matériel est très beau , une bonne idée de cadeau le problème sera de faire connaître cette variante au plus grand nombre, une fois connue on ne doit plus s'en passer. merci Emmanuel pour cette initiative .


Daniel berardo, le 27/10/2011

très bonne idée à suivre je serai à Avignon pour voir cordialement


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères