Les grandes villes du jeu d’argent dans le monde

Les grandes villes du jeu d’argent dans le monde

Le 11/02/2010 | 1 commentaire

Tout le monde le sait, Las Vegas est reconnue mondialement comme étant la capitale des jeux d’argent. C’est la raison pour laquelle on oublie souvent que d’autres villes ont-elles aussi  la réputation de « paradis du joueur ». C’est parti pour un tour du monde des villes du jeu.

Las Vegas : numéro un mondial

Que l’on soit joueur ou non, une chose est sûre : si on prend un billet pour Las Vegas, on ne pourra pas passer à côté d’une bonne vieille machine à sous. Située en plein désert du Nevada, Las Vegas est aussi connue pour ses mariages rapides dans les chapelles et pour ses pasteurs déguisés en Elvis, que pour être LA capitale du jeu dans le monde. Impossible de ne pas mettre les pieds dans un Casino en se rendant sur place. A moins bien sûr d’avoir 20 ans ou moins. En effet, bien que l’argent et les jeux soient une vraie mine d’or dans cette partie des Etats-Unis, la loi reste une priorité et dans l’Etat du Nevada, l’âge légal pour entrer dans un casino est de 21 ans.

Cela n’empêche pas la rentabilité des casinos de Las Vegas. Une étude économique menée en 2001 estime leurs recettes à un montant de 6,2 milliards de dollars pour le conté de Clark à lui seul. Pour parler en chiffres, une autre étude affirme que 86% des visiteurs, Américains ou étrangers, disent avoir joué de l’argent dans les casinos de Las Vegas et le temps passé a jouer est estimé en moyenne à 4 heures par jour par personne. Pas étonnant alors que cette ville compte plus de chambres d’hôtel que New-York (101 000 contre 63 000) et que beaucoup de grands événements se déroulent là-bas. Les jeux d’argent semblent attirer les masses, et pourtant Las Vegas est loin d’être la seule ville des Etats-Unis culturellement connue pour ses établissements de jeux.

Atlantic City, le deuxième géant Made in USA

On reste aux States avec une ville qui vous dit peut-être quelque chose. Atlantic City, située dans l’Etat du New Jersey sur la côte est des Etats-Unis, est connue des américains pour son très large boulevard des jeux : Boardwalk. Le premier casino de la ville, Resort International, fût ouvert en 1978 mais à l’époque, personne ne pouvait prédire l’impact énorme et les conséquences engendrées par cette inauguration. En l’espace de 10 ans seulement, une douzaine de nouveaux établissements furent construits à leur tour, modifiant radicalement la morphologie de la ville d’Atlantic City. Cependant, le nombre de touristes augmenta au fur et à mesure et en 1988, la ville comptait 33 millions de visiteurs (la moitié de la population Française) soit 32 300 000 de plus qu’en 1978.

L’industrie du jeu a pris une telle ampleur en si peu de temps que certains investisseurs ont eut l’idée de créer la compétition et c’est ainsi que fût créé le Borgata. Construit dès 1990 mais inauguré en 2003, ce bâtiment très moderne abrite un des casinos les plus luxueux du pays avec ses 4 100 machines a sous et ses 200 tables de jeu. Il accueille des tournois de poker prestigieux plusieurs fois dans l’année. Mais alors les Etats-Unis, avec leurs prestigieuses « gambling capitals », ont-ils le monopole des jeux d’argent ?

La fortune de Monaco

Quand on parle de la principauté de Monaco, on pense tout de suite à la famille des Grimaldi, au paradis fiscal, au grand prix de formule 1, au luxe et à l’argent. A juste titre. Seulement on oublierait presque que le plus beau quartier de Monaco est aussi connu pour son très luxueux casino, celui de Monte-Carlo. Construit en 1863 et inauguré en 1865 par le Prince Charles III de Monaco, il fût d’abord établi pour être le théâtre de l’Art des jeux. Toutes les activités y sont, roulette anglaise, américaine et européenne, blackjack, punto-banco et machines a sous. Tout y est pour faire de cet établissement le plus prestigieux casino au monde.

Il a aussi été le lieu de tournage de films tels que James Bond et plus récemment du film de Gad Elmaleh « Coco » (2008). Il est vrai que la dimension précieuse et luxueuse du casino est un facteur qui fait que peu de personnes se lancent dans l’aventure ou ont tendance à associer Monaco et casino avec « élite ».

Londres, capitale des paris sportifs…

Entre autres. Car si Londres (et l’Angleterre en général) ont le label de berceau du football et par conséquent de paris sportif, grâce à une législation favorable depuis 2001, il existe bien d’autres activités qui font la joie des bookmakers.

Le sport ne suffisait plus, alors nos amis anglais ont décidé de parier sur d’autres choses, raison pour laquelle, si vous vous rendez dans un « betting shop », sorte de PMU britannique, il n’est pas rare de trouver des cotes sur le temps qu’il fera demai, s’il neigera a Noël, ou encore sur la durée de la relation de tel ou tel couple de célébrités.

Les « bookies » ont vite fait leur apparition sur internet avec des sites tels que Betclic, Ladbrokes, Betfair, etc... dont les sièges sont tous basés a Londres. Les bookmakers doivent d’abord demander une licence (oui il y a tout de même des lois) et le gouvernement britannique remet quelques centaines de certificats chaque année.

Il faut aussi savoir que les britanniques sont friands de jeux d’argent, qu’il s’agisse de paris sportifs, de jeux de tables ou de machines à sous. Pas étonnant donc que durant l’année 2005, l’industrie du pari ait rapportée a elle seule 47,7 milliards de livres sterling en Grande Bretagne, soit environ 55 milliards d’euros à l’époque.

Mais si la fiscalité et la souplesse juridique sont avantageuses outre-Manche, certains opérateurs de jeux ont fait le choix de s’implanter à Malte, à Gibraltar, à Chypre ou encore en Estonie, qui proposent des bénéfices similaires.

Un nouvel empereur du jeu : Macao

Si les USA peuvent se venter d’avoir Las Vegas, il fallait bien que La Chine ait elle aussi son petit espace de jeu. J’ai dit « petit » ? C’est en fait le plus grand casino du monde qui se trouve dans cette péninsule autrefois portugaise de Macao au sud-est de la Chine.

Mais ce sont les investisseurs de Las Vegas qui ont mis 2,4 milliards de dollars dans ce complexe. Cet immense casino fut baptisé « The Venetian » et comme son nom l’indique, il a pour thème la décadence et le luxe de la superbe Venise. 3 400 machines à sous et 870 tables de jeu, il est la copie du casino portant le même nom à Las Vegas… en beaucoup plus gros. Pari gagnant pour les investisseurs américains car bien qu’il reste derrière Las Vegas en matière de nombre de visiteurs, il rapporte de plus en plus de recettes chaque année. Il attire des personnes de milieux tout à fait différents. Riches et très riches ainsi que pauvres se rendent quotidiennement par milliers dans ce véritable Venise miniature.

Alors oui, Las Vegas reste la capitale mondiale du jeu, bien qu’il existe un peu partout dans le monde de très grandes villes réputées pour leurs casinos somptueux. Mais avec l’accès facile et rapide des jeux d’argent et paris sportifs, internet gagne du terrain. Le nombre de joueurs sur internet doublerait chaque année depuis 1997.

Vos réactions (1)
Robby 59123, le 14/08/2016

dommage que l'information soit fausse, la première ville en terme de chiffre d'affaires est Macao !!!!


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères