Combien "claquent" les Français au jeu chaque année ?

Combien "claquent" les Français au jeu chaque année ?

Le 26/04/2014 | Réagissez à cet article 

Même si leur caractère est moins latin que celui des Italiens ou des Espagnols, les Français sont des joueurs dans l’âme. Une récente étude a permis d’en savoir plus sur leurs habitudes et leurs changements de comportement ces dernières années.

46 milliards d’euros misés en 2012

Le Français joue régulièrement et de façon assidue, et ce, comme jamais. Qu’il s’agisse d’un jeu de grattage au revendeur FDJ du coin de la rue ou en ligne sur des courses hippiques ou au poker, les Français ont misé plus de 46 milliards d’euros en 2012, il s’agit d’un record en la matière. L’INSEE indique que la mise moyenne est de 2 000 euros par an alors que les gains moyens tournent autour de 1 600 euros.

Au final, les Français jouent, mais perdent en moyenne 400 euros par an. Bien sûr, certains empochent de nombreux jackpots de temps en temps (casino, Euro Millions, LOTO, etc…). L’autre point clé de cette étude est l’évolution relative au comportement des joueurs. En effet, entre l’an 2000 et aujourd’hui, le total des mises a augmenté de 76% en valeur.

L’ouverture des jeux d’argent en ligne a été un tournant, mais pas aussi marquant que l’on pourrait le croire. L’augmentation a notamment été importante entre 2002 et 2004. Sur cette période, les dépenses liées aux jeux d’argent ont représenté 0,80% puis 0,90% du budget des ménages.

Les Français sont les rois du grattage

L’INSEE nous apprend également que les Français sont de véritables accrocs aux jeux de grattage, tout comme des paris hippiques. Même si le poker en ligne a connu des heures de gloire (jusqu’au début 2013), le soufflet semble retomber, à moins que ce ne soit le marché qui ait trouvé son rythme de croisière.

Enfin, notons que les paris sportifs représentent la croissance des jeux d’argent en France. Les récents chiffres sont particulièrement positifs, notamment grâce au football (effet PSG). Avec l’arrivée de la Coupe du Monde au Brésil, les parieurs sportifs vont pouvoir s’en donner à cœur joie…

Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères