Les différentes fraudes aux casinos

Les différentes fraudes aux casinos

Le 09/04/2009 | 4 commentaires

Les jeux de casino, par l’importance des sommes misées, ont de tout temps attiré les fraudeurs. Seuls ou en équipe, associés à d’autres joueurs où à un croupier, les joueurs essayent de profiter des failles du jeu ou de l’établissement pour remporter les mises.

Une variété de techniques

Les tricheurs font le plus souvent appel à des techniques non-conventionnelles qui vont du simple tour de passe-passe à l’utilisation de machines électriques et électroniques. Ces outils permettent aux joueurs dans l’enceinte du casino de communiquer avec des individus aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Le but est de transmettre les numéros de carte d’autres joueurs ou de pouvoir connaître les probabilités de gain par exemple.

Mais les triches varient surtout en fonction des jeux. Ainsi, à la roulette, la technique la plus utilisée est celle de la « poussette ». Les fraudeurs doivent pour cela agir en équipe de 4 afin de faire diversion et de pousser la mise sur le tapis sur le numéro sorti.

Le plus « simple » est de s’associer avec un membre du personnel, qui peut soit jouer sur les gains en privilégiant des associés, soit glisser des jetons dans ses vêtements. Cette technique est cependant très complexe étant donné que les casinos prennent des précautions pour éviter ces fraudes.

Le comptage de cartes

Edward Thorp, un professeur de mathématiques, publia des études révélant que le Blackjack pouvait en fait se jouer à l’avantage du joueur, si ce dernier connaissait les cartes encore dans le sabot. Afin de limiter cette technique de jeu, les casinos modifièrent les règles de jeu. Finalement, et face à cette perte de revenu importante, les règles furent assouplies et le Blackjack est aujourd'hui l’un des jeux de casinos les plus appréciés et les plus joués.

Le comptage de cartes est donc une stratégie de jeu au Blackjack. Cette technique consiste à mémoriser quelles cartes ont été distribuées afin de fixer des probabilités sur les futures sorties de cartes encore contenue dans le sabot. Le comptage n’est pas considéré comme une forme de fraude si le joueur se sert uniquement de son cerveau pour garder le décompte des cartes. Par contre, s’il utilise un ordinateur ou tout autre outil électronique ou électrique, il peut alors être poursuivi en justice.

Enfin, des techniques mathématiques comme celles des martingales sont utilisées par certains joueurs. Le but est d’augmenter légalement les probabilités de gain.

Vos réactions (4)
Blackjack2175, le 22/01/2010

Dites moi alors pourquoi le concept de comptage de cartes apparait en deuxième position dans un article "les différentes fraudes aux casinos" ? alors que les CSM et autre techniques de tricherie employées par les croupiers ne sont pas citées....


Kuzeo, le 09/01/2010

@Blackjack2175 : Je vous invite à lire l'article en entier : "Le comptage n’est pas considéré comme une forme de fraude si le joueur se sert uniquement de son cerveau pour garder le décompte des cartes.. etc..."


Blackjack2175, le 09/01/2010

Incroyable de voir que le comptage de cartes est assimilé à de la triche. Dans ce cas là, empecher les gamins de faire du calcul mental en classe de CP et donner-leur une punition. Et les CSM ? Personne n'en parle de ce lecteur optique à l'intérieur ?


Thomas, le 02/01/2010

Y a t il un écriteau à l'entrée du casino disant : laissez votre cerveau à l'entrée. La vraie triche est celle organisée par les casinos et leur CSM? tapez sur google : triche blackjack.


Réagissez à cet article
Merci de noter que nous passons en revue tous les commentaires avant qu'ils apparaissent sur notre site

Votre email ne sera jamais publié

Doit comporter au moins 20 caractères